Âge, contraintes de travail et changements de postes : le cas des infirmières

Par O. Gonon, Catherine Delgoulet, Jean-Claude Marquié
Ce travail examine l’hypothèse d’une relation entre les structures d’âge et les conditions de travail pour une population d’infirmières (N = 846) d’un grand établissement hospitalier (117 unités de soins). Cela a été réalisé en combinant plusieurs analyses. La première repose sur un questionnaire. Elle montre que les unités jeunes sont significativement plus concernées que les unités âgées par certaines contraintes de travail, en particulier les horaires postés en 3 × 8, les exigences psychiques liées à l’état des patients et l’imprévisibilité dans le travail. D’autres analyses, de nature plus démographique, montrent que les infirmières nouvellement recrutées sont très majoritairement affectées dans les unités à structure d’âge jeune, tandis que les infirmières en poste aménagé pour raison médicale se trouvent principalement affectées dans les unités les plus âgées. Une analyse des parcours professionnels des infirmières en poste aménagé, confirme que leur affectation actuelle dans une unité à structure âgée résulte d’une mobilité. L’ensemble des résultats contribue à dessiner un même profil d’unités de soins et de contraintes de travail qui apparaissent comme particulièrement sélectives à l’égard des infirmières vieillissantes et les plus fragilisées en termes de santé. La discussion souligne l’importance, compte tenu du contexte démographique actuel, des mesures visant à améliorer les conditions de travail.
Voir l'article sur Cairn.info