Stratégies de coping et dimensions de la personnalité : étude dans un atelier de couture

Par André Mariage
Cet article fait suite à une recherche menée dans l’atelier de couture de l’usine automobile Peugeot à Vesoul auprès de 78 ouvrières. L’étude avait entre autres objectifs d’examiner les stratégies d’ajustement au stress des couturières et de les mettre en relation avec certaines dimensions de la personnalité. Deux échelles ont été utilisées : l’Inventaire de Coping pour situations stressantes (CISS de Endler et Parker, adaptation française de Jean-Pierre Rolland) et la Symptom Check List (SCL-90-R de Derogatis). Les résultats vont dans le sens du choix privilégié par les couturières pour le coping Émotion et Évitement par la distraction. On peut s’interroger alors sur l’efficacité de ces stratégies d’ajustement au stress quant à la qualité de vie des ouvrières. L’analyse des relations entre styles de coping et dimensions de la personnalité semble indiquer l’influence de quelques traits symptomatiques sur l’adoption du mode de réponse au stress et un investissement particulier de certaines stratégies de coping. Les conclusions reflètent le ressenti des personnels par rapport à leur vécu de déstabilisation identitaire et leur revendication d’une identité professionnelle.
Voir l'article sur Cairn.info