Encadrer en environnements extrêmes : une étude de la part inobservable de l’activité d’élèves-officiers lors de stages d’aguerrissement

Recherches empiriques
Par Hervé de Bisschop, Simon Flandin, Jérôme Guérin
Français

Encadrer un collectif de travail en environnements extrêmes est une tâche très difficile mais souvent cruciale pour l’organisation. Sans toujours y avoir été formé ou préparé, il s’agit de créer les conditions nécessaires pour faire face à une « sur-sollicitation » de l’environnement (instabilité, incertitude, confusion, danger, etc.) et la surmonter. Cela nécessite une activité d’encadrement située et conjointe, de relation à autrui, qui reste largement inobservable et n’est pas directement accessible. Notre étude visait (i) à mieux comprendre la nature de l’activité de cadres lorsqu’ils cherchent à maintenir la capacité opérationnelle des acteurs sous leur direction en environnements extrêmes et (ii) à dériver des orientations pour leur formation. Inscrite dans le cadre théorique du cours d’action, elle a consisté à qualifier la part inobservable de cette activité en analysant le vécu des élève-officiers et en identifiant les dispositions nécessaires au maintien de la capacité opérationnelle au cours de simulations à visée formative (stage d’aguerrissement). Accordant le primat au point de vue intrinsèque de l’acteur, la recherche a mobilisé les objets théoriques du « cours d’expérience », « d’activité-signe » et de « disposition ». Les résultats décrivent quatre dispositions typiques : (i) veiller à l’unité du collectif, (ii) mobiliser le corps comme ressource, (iii) réguler les émotions selon un mode d’expression et de masquage et (iv) articuler les contraires comme mode d’exercice du discernement en action. La discussion conceptualise ces dispositions comme propices à la création d’espaces de travail « néguentropiques », et émet des propositions pour la formation, la préparation et l’entrainement.

  • environnements extrêmes
  • activité d’encadrement
  • dispositions
  • formation professionnelle
  • analyse de l’activité
Voir l'article sur Cairn.info